The American Vintage society

Chaque mois, American Vintage fait le tour du monde à la rencontre de ses ambassadeurs.
L’occasion de découvrir leurs inspirations, leur style et leurs passions.
Aujourd’hui, une globetrotteuse mode, un chef pâtissier star, une poétesse féministe et une actrice prometteuse.

LOST IN HONG KONG AVEC @ZOE_NORMALCHIC

Zoe Chan est influenceuse voyage, styliste et chroniqueuse lifestyle pour Cosmopolitan et Marie Claire.
Entre deux avions, elle nous parle de son rapport sensoriel et intime aux vêtements.

C’est quoi, pour toi, avoir du style ?

C’est être soi, à l’aise et confiant ! Chez moi, ça se traduit en un mix de couleurs fraîches et d’imprimés bien placés. Je fais attention à mon look sans y passer des heures. Et je twiste le tout avec des détails fun : un sac mignon, un chapeau pop… Je ne me prends pas au sérieux.

Comment as-tu trouvé le tien ?

Ma philosophie dans la vie, c’est “qui vivra verra” : on ne peut rien savoir à l’avance. N’ayons peur de rien, essayons de nouvelles choses ! J’ai beaucoup expérimenté avant de me trouver “moi”.

Le confort semble être une notion essentielle pour toi. Quand te sens-tu la plus à l’aise ?

Avec ma famille, mes amis… ou un tome d’Harry Potter à la main, en déshabillé de soie, dans mon lit !

Que t’apportent ces moments et ces vêtements seconde peau ?

Ça me donne confiance en moi, j’ai l’impression d’être unique… Je suis styliste mais je ne m’intéresse pas vraiment aux tendances mode : je préfère écouter les cœurs et les corps de ceux qui portent les vêtements.

Ton look American Vintage de la saison ?

La fameuse chemise de soie rayée que je porte régulièrement dans les rues de Hong Kong. Un bijou de confort que je porte avec un pantalon à pois et un sac imprimé en cuir. C’est tout moi.


DÉCOUVRIR LA HIT-LIST DE ZOE

LE PARIS DE @YOHANN__CARON

Yohann Caron est le chef pâtissier adjoint d’un palace parisien.
Figure du renouveau de la gastronomie française, le créatif impose son style en cuisine et sur les réseaux.

Que portes-tu quand tu n’es pas en uniforme ?

J’aime interpeller visuellement avec une pièce forte au sein d’une tenue sobre. Je suis pour un style épuré, mais avec un “truc en plus” qui attire l’œil. On me dit souvent que je suis un dandy urbain chic.

Quand te sens-tu parfaitement bien dans tes vêtements ?

Au travail, en pleine création culinaire. C’est ma passion… Dans ces moments-là, je porte un pantalon de toile et ma veste de travail qui, je l’espère, sera un jour un peu plus travaillée que ce que l’on nous propose de nos jours !

Soigner sa tenue, c’est aussi important que de soigner le visuel d’une de tes pâtisseries ?

C’est un peu ça : j’adore mon métier et j’adore la mode, les textiles, les coupes… Finalement, j’ai envie de montrer que l’on peut avoir autant de “style” dans un vêtement que dans un dessert. Ce qui ne m’empêche pas d’être engagé : en cuisine comme dans mon vestiaire, je fais très attention au gaspillage. Je travaille des produits de saison et je ne jette aucun vêtement. En étant créatif, tout se transforme.

Ton look de la saison chez American Vintage ?

Une chemise ouverte sur un beau t-shirt blanc en dessous. Simple et efficace.


DÉCOUVRIR LA HIT-LIST DE YOHANN

LONDON CALLING AVEC @CHARLYCOX1

Charly Remy Cox est poétesse, productrice et auteure du best-seller “She Must Be Mad”, un recueil de poésies 3.0.
Elle est aussi ambassadrice de l’O.N.G. “MQ : Transforming Mental Health” au Royaume-Uni.

Comment sait-on que l’on a trouvé son style pour de bon ?

C’est quelque chose qui est tellement “soi” que même si d’autres portent vos vêtements, ils ne pourront pas vous ressembler… Ou alors, en moins bien !

Comment décrirais-tu le tien ?

Très éclectique… C’est une réponse qui peut paraître cliché, mais c’est la vérité. Je suis touche-à-tout et on peut connaître mon humeur en fonction des vêtements que je porte. J’ai toujours l’impression de ressembler à une folle (haha), mais je suis vraiment à l’aise avec ça.

Tu reviens tout juste de Los Angeles, qu’as-tu rapporté dans tes valises ?

Des imprimés léopard et du denim oversize. A peine arrivée, j’étais bouche bée, surexcitée à l’idée de passer mon séjour dans un jean boyfriend que je refuse désormais de quitter.

C’est quoi, l’indépendance, pour toi ?

C’est marcher sans but précis dans la ville. S’asseoir dans un pub. Aller seule au restaurant. Autant de moments où je me sens parfaitement à ma place, en phase avec moi-même. En général, je porte des vêtements confortables, qui me laissent libre de mes mouvements tout en me donnant l’impression d’être en rendez-vous galant avec moi-même.

Ton look American Vintage de la saison ?

J’ai développé une obsession pour le jean en denim brut couleur crème. C’est l’anti-taille basse, unisexe (ou presque) et qui permet de s’amuser avec les superpositions. Un intemporel !


DÉCOUVRIR LA HIT-LIST DE CHARLY

ENTRE LOS ANGELES ET PARIS AVEC @ANNABELLE.BELMONDO

Annabelle Belmondo est actrice et mannequin.
A mi-chemin entre Paris et la Californie, elle partage avec nous sa vision du monde et de la mode.

On parle souvent du style de “la Parisienne” : tu penses qu’elle existe ?

Je crois que le style peut se définir d'une manière différente pour chacun, et j'admire celles et ceux qui en ont une idée différente de moi. Il est plus intéressant de voir comment les gens s'expriment grâce à leurs vêtements, plutôt que d’imposer des règles et des dogmes par le haut.

Comment choisis-tu tes vêtements ?

Je crois qu'il est important de porter des matières naturelles et pures : c'est plus chic et meilleur pour la planète. Un jean et un t-shirt en coton, un pull en cachemire l’hiver... Comme les matières, j’affectionne les coloris neutres et confortables. Je suis à la fois californienne et parisienne et mon style est un mélange des deux : à la fois cool et élégant.

La défense de l’environnement te tient donc particulièrement à cœur ?

Absolument. Laver des vêtements synthétiques en machine disperse des particules chimiques dans l'eau, puis dans le sol. Ces microplastiques contribuent à une part très importante de la pollution le long des côtes partout dans le monde. Peu de gens en ont conscience.

Paris, Los Angeles… Voyager est ton mode de vie ?

Je voyage autant pour le plaisir que pour le travail et je ne m’en lasse pas. Même si je me plains de devoir faire mes valises, je suis toujours heureuse une fois arrivée pour démarrer une nouvelle aventure.

Ton look American Vintage de la saison ?

J'adore le cardigan “Manina” dans la couleur thalasso ! Je l'aime tellement que je voudrais en avoir un de chaque couleur. Je trouve la coupe vraiment chic et pourtant décontractée : large au niveau des manches mais ajustée à la taille et donc très féminine.

Où te croiser à Paris ?

Près de chez moi, dans le 3e arrondissement, mais aussi dans 9e, le 10e et 11e, mes quartiers préférés de la capitale. Je suis souvent loin de Paris mais quand j'y suis, je me promène avec mon chien et je profite de mes amis autour d’un café en terrasse.


DÉCOUVRIR LA HIT-LIST D'ANNABELLE